Univers de Jeu - Le Projet D.A.R.K

Publié le par DreamMaker

65704_angel_of_final_judgement.jpg

Pour bien démarrer à DeadStalker le Jeu, nous allons vous donner quelques éléments de background...

 

Qu'est-ce que le Projet D.A.R.K, à l'origine de la création des DeadStalkers ?

 

Ceux qui y ont travaillé, parlent de mauvais jeux de mots (Dead Alive Randomly Knowledge ou encore Destiny Always Rules Knowledge).


En réalité il s'agit des initiales des fondateurs de ce programme, un projet ambitieux mis au point par John Damian (le D de DARK), les trois autres participants sont... on en parlera plus tard...

 

 


 

A) COMMENT SONT RECRUTES LES DEADSTALKERS ?


La cinquième génération de Deadstalkers était composée de personnes ayant certains points communs très 1109484_cemetery_cross.jpgimportants. La sélection ne se faisait pas au hasard et la présélection était faite grâce aux archives de HARRY (le méga ordinateur du projet), selon les critères suivants :

  • Le Candidat exerce, ou a exercé, une profession dite «à risques potentiellement mortels» ;
  • Le Candidat doit avoir perdu un être cher ;
  • Le Candidat dit être athée, ou doit avoir l'esprit assez ouvert sans idées trop arrétées sur Dieu ;
  • Le Candidat doit avoir une DESTINEE.

 

B) LA DESTINEE:


On dit qu'une personne ne peut mourir tant que son heure n'est pas venue.

En d'autres termes, tant que sa destinée n'est pas accomplie. C'est ainsi que la «Destinée» est le critère de sélection très important pour le futur Deadstalker. Si un Candidat a, au cours de sa vie, frôlé la Mort de si près qu'on ait pu se dire que s'il n'y était paas resté, c'était parceque ce n'était pas encore le Moment...

 

Alors, on peut penser qu'il a un destin a accomplir. Et si sa Destinée était de devenir un Deadstalker ?

 

C) COMMENT SONT CONTACTES LES CANDIDATS ?:

 

La D.A.R.K. dépèche des envoyés pour observer le candidat et mener une enquête approfondie sur lui. Ce sont souvent des Deadstalkers de la 4ème génération et une équipe technique au complet qui se chargent de l'examen du Candidat. Ils doivent réussir à lui faire passer des tests sans qu'il s'en aperçoive. Le fin du fin est de pouvoir avoir un encéphalogramme du Candidat et un examen médical et psychologique complets. Si tout est correct, la «Machine à Coincer» les Candidats peut se mettre en route...

 

Le futur Deadstalker sera mis dans une situation telle, qu'il ne pourra pas refuser.


D.A.R.K. Dead Alive Randomly Knowledge


Une organisation privée bénéficiant des pouvoirs et du budget du gouvernement.

 

Harry.jpgLa D.A.R.K. agit dans le cadre du projet H.A.R.R.Y., un super-ordinateur. HARRY fait partie des systèmes de défenses des U.S.A. et il dépend du département de la défense nationale. Mais, Harry a été financé grâce à des entreprises privées, et donc sert aussi des intérêts privés qui n'ont rien à voir avec la chose militaire. Ce point intrigue beaucoup les militaires qui ont tout de même accordé à la D.A.R.K. une grande liberté, tout en les surveillant de près (en vain) et en les protégeant de l'espionnage interne et externe.


Pour les militaires, HARRY est un super-ordinateur qui contrôle les satellites de surveillance , donne son avis sur des conflits réels ou fictifs et sert de base de données générales.

 

Pour la D.A.R.K., cet ordinateur est un moyen de contrôle des missions des DEADSTALKERS, Harry est la seule machine qui à accès à l'Au-delà. Même si on n'est pas certain qu'il puisse vraiment comprendre ce qu'est la mort. Pour Harry, les fantômes et les Univers-fantômes font partie de sa réalité et ses programmes possèdent les moyens de tenir compte de paramètres «étranges».


1158314_nurse_1.jpgLe projet D.A.R.K. est né de la volonté d'un petit groupe de personnes qui voulaient en savoir plus sur ce qui les attendaient au moment de la mort.

Pour donner naissance au programme d'HARRY appelé D.A.R.K, il a fallu de nombreuses années de calculs et de recherches... Des études à la fois sérieuses et totalement loufoques furent menées de concert, pour mettre au point un matériel performant et viable. Puis il a fallu réalisé les expériences de coma dépassé en les provoquant, avec des volontaires pour la mort. Des condamnés, des malades qui n'avaient aucune chance...etc.


Par la suite le département des DEADSTALKER s'est organisé un peu mieux quand des volontaires sains se sont prêtés aux expériences. Des scientifiques, des soldats, des médiums, des intellectuels, des para psychologues, des psychologues...La profession de DEADSTALKER était née.

Publié dans Toile de Fond

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article